• Beerus est le dieu de la destruction de l'univers 7 ( l'univers où évoluent nos héros). Ceci dit, à priori, il est présenté comme étant un ennemi jusqu'au moment où il accepte que Whis prenne à sa charge l'entraînement de Vejita et SonGoku pour obtenir une puissance équivalente à celle des dieux.

    On ne sait pas grand chose sur lui si ce n'est qu'il aime dormir et la bonne nourriture; spécialement celle de la Terre, raison pour laquelle il l'aurait épargné. Il est en concurrence permanente avec son frère jumeau ( Champa), le dieu de la destruction de l'univers 6, à ce sujet.

    Ses techniques n'ont pas de noms en particulier, mais il peut créer des sphères ou des orbes d'énergies capable chacune d'exploser une planète en un instant et possède le fameux " Hakaï", propre aux dieux de la destruction, qui réduit à néant tout ce qu'il touche.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dragon Ball: Dragon Ball est à la base un manga narrant l'histoire SonGoku, jeune garçon à la queue de singe vivant seul dans les montagnes qui s'entraînait aux arts martiaux appris par son grand-père décédé d'une cause tragique mais mystérieuse. Il fait la rencontre de Bulma qui était de passage à la recherche d'un Dragon Ball qui, selon les légendes, une fois réunie avec 6 autre boules de cristal peut exaucer n'importe quel souhait. A partir de là, l'adolescente embarque notre jeune héros dans sa quête pouvant lui servir de garde du corps... 

    L'histoire prend fin après la défaite de Piccolo au 23èmeTenkaïchi Budokaï. 

    ==> Pour les avides de bonnes histoires, Dragon Ball reste LA référence: techniques de combats variées et aventure plutôt comique dans l'ensemble.

    Dragon Ball Z: Dragon Ball Z débute avec la venue de Radditz venant récupérer SonGoku alias Kakarotto pour l'aider à conquérir des planètes avec 2 autres Saiyans; race éteinte depuis la collision de leur planète avec un météore... On y apprend que SonGoku est originaire de la planète Vejita et qu'il a été envoyé sur Terre de part sa faible puissance pour anéantir les terriens afin de revendre la planète. Ici commence la plus longue saga de la série.
    L'histoire aurait dû se terminer à la fin du combat contre Freezer où SonGoku serait LE super saiyan légendaire, mais le succès de la saga a repoussé l'histoire jusqu'au Cell game, puis encore jusqu'à la fin de l'arc Boo.

    ==> Pour les fans, Dragon Ball Z est sûrement la meilleure partie: démesure de puissance et transformation à foison sont en grande partie les atouts majeurs qui attirent les foules.

    Dragon Ball Z Kaï: Il s'agit ni plus ni moins de Dragon Ball Z en version remasterisé: des images plus nettes, les doublages et les musiques sont refait( e)s et surtout, il gomme toutes les parties superflues de Dragon Ball Z en animé pour se concentrer uniquement sur l'histoire du manga papier...

    ==> L'intérêt de cette opération est de faire connaître la saga aux plus jeunes pour perpétuer le succès de cette partie. 

    Dragon Ball GT: La Terre connaît des moments de paix depuis bien des années suite à la bataille contre Boo; c'était sans compter sur les noirs desseins de Pilaf et ses sbires Maï et Shu qui convoitent encore les Dragon Ball depuis leur mésaventure avec Piccolo Daïmaoh. Malheureusement leur recherche les font tomber nez à nez avec SonGoku qui s'entraine avec Oob chez Dendé/ Kami Sama. Pris de panique, Pilaf demande à ce que SonGoku redevienne un adolescent à Shenron. Comme rien n'est jamais simple dans Dragon Ball, les boules se sont dispersées dans l'espace et étant garantes de l'équilibre de la Terre, SonGoku et les siens ont 1 an pour les réunir faute de quoi, la Terre explosera!

    ==> Suite non officialisée par Akira Toriyama qui a juste participé à la supervision de la saga, les essais humoristiques sont râtés et je ne parle pas des scènes d'actions qui manquent de mise en scène et de punch. L'auteur a bien fait sentir qu'il voulait rayer cette histoire avec...

    Dragon Ball Super: Beerus, le dieu de la destruction de l'univers 7 ( notre univers) se réveil et raconte son rêve d'être battu par le super saiyan god de la prophétie à son serviteur et mentor ; Whis. Ce dernier lui apprend par la même occasion que Freezer a été vaincu par un super saiyan du nom de SonGoku. Beerus décide donc d'aller à la rencontre de celui qu'il espère être le super saiyan god...

    ==> La saga est actuellement terminée, les avis sur cette saga sont très mitigés. En effet, après un démarrage assez raté et une fin, disons-le, plutôt épique. Les " anciens" reprocheront un manque d'émotion dans la mise en scène, de logique quant au niveau de puissance entre les personnages et surtout une psychologie assez puérile des héros de notre enfance. Le pari de viser un public plus jeune est quant à lui, réussi. Cependant, il y a une différence notable entre l'animé et le manga papier.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Majin Boo est à la base le Boo maléfique qui durant son affrontement contre les KaïohShins a absorbé le Daï KaïohShin qui était d'une bonté sans équivalent mais d'apparence rondouillard. Au final, cela a donné un être plutôt puissant, dissipé mais qui n'agit pas dans le mal absolu et très gourmand.

    Lorsqu'il est libéré par Babidi, c'est ce dernier qui l'oblige à se battre et à détruire les villes sous peine de le renfermer dans son cocon. Or Majin Boo n'aimant pas trop l'attitude lâche et autoritaire de son " maître", le tue de ses propres mains pour ainsi, agir à sa guise. C'est sa rencontre avec Mr. Satan venu pour le tuer d'une manière un peu spéciale qui finira par le rendre gentil et bon... Malheureusement, cela sera de courte durée car le mal sommeillait encore au plus profond de lui et se matérialisera en son double maléfico-anorexique lorsque son chien Bee et Mr. Satan se feront abattre devant ses yeux par des braconniers.

    Majin Boo sera par la suite un allié puissant pour nos héros; il peut se régénérer autant qu'il le souhaite, allonger ses membres, transformer ce qu'il veut en friandise, se faire exploser pour se reconstituer ensuite, copier les techniques des combattants et dévaster une ville entière par un simple souffle . Les seuls gros points noirs de cet être, sont son appétit vorace, son manque total d'intelligence et son extrême fainéantise!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • C-16 est un cyborg de type entièrement mécanique, un peu à la manière d'un terminator, il est entièrement constitué de pièces mécaniques recouvert d'une enveloppe charnelle, contrairement à C-17 et C-18 qui, eux, sont des humains modifiés par des composants électroniques.

    Ce " robot" n'obéit qu'à un seul but: " éliminer SonGoku ". Il ne se bat pas pour le plaisir et n'intervient dans un combat que par extrême nécessité. Pacifiste dans son fort intérieur, il jouera un rôle important durant le Cell Game afin d'éveiller SonGohan à libérer toute sa puissance pour sauver la Terre, la nature et les animaux qu'il affectionne tout particulièrement.
    On pourrait le comparer à C-8 ( Franky) pour le caractère et le sergent métallique pour sa conception, tout deux issus de Dragon Ball, lors de la bataille de SonGoku dans la tour muscle de l'armée du Ruban Rouge.

    C-16 est équipé d'une bombe dans son corps lui permettant de faire sauter la moitié du monde, est doté de rocket punchs et du Hell Crush créant un tremblement de terre puis fait jaillir des gerbes d'énergie du sol.

    Edit: Akira Toriyama nous a dévoilé un peu plus l'histoire de C-16 dans un communiqué en disant que le Dr Gero l'avait créé à l'effigie de son fils qui était un soldat du Ruban Rouge.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Salut à toutes et à tous!

    Tout d'abord, je ne vais pas me présenter ( on s'en moque un peu), ni ( re) présenter en détail ce manga qu'est Dragon Ball, disons que tout le monde en a déjà entendu parler plus ou moins, on aime ou on n'aime pas, chacun ses goûts, mais si vous n'aimez pas vous ne seriez pas ici, non?

    En fait ce blog me sert avant tout de site perso car j'en ai un peu marre de voir des blogs pollués de pubs, de commentaires genre " viens voir mon blog et me mettre un com', ça déchire!" ou encore des sites traitant du sujet avec une façon de rédiger à la " kikoo-lol-mdr". Ceci dit, il y en a de très bien fait, mais un peu trop long à lire ou qui se veulent trop élitisite.

    Par contre, je vais quand même mettre en avant ici les personnages " forts" de la série ( c'est-à-dire, sans passer par les protagonistes secondaires) qui mériteraient vraiment, à mon sens, de figurer dans les jeux vidéos et dans leur forme à laquelle j'estime qu'ils sont les plus " présentables". En parlant de ça, les images de ce blog sont pour la plupart issues de différents Wikia ( principalement Dokkan Battle) que l'on peut trouver en farfouillant le net.

    En dernier lieu, je suis aussi un " petit" collectionneur, donc j'exposerais peut-être ici ma modeste collection, du moins une petite partie... Qui sait ?

    Sur ce, trève de blablatage et bonne visite à tou(te)s!!! ^^

     N.B. : Les mise à jours de ce blog ne se feront pas systématiquement par l'ajout d'article, mais aussi par " édit".

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires